Être donneur d’organes ne sera plus un souhaits …

Vous l’avez peut être déjà lu oû  entendu , au 1er janvier 2017 (dans 2 jours donc) toute personne ne s’étant pas inscrit sur la liste de refus de dons ce retrouvera automatiquement donneur d’organes. 
Jusque là pour être donneur d’organes on devait le faire savoir en s’inscrivant sur la liste de donneur . A défaut il était demandé à la famille si on pouvait prélever pour sauver des vies !

Au 1er janvier tout cela sera fini. Tout citoyens français sera donneurs  potentiels cela aussi bien pour le bien  d’un futur greffé que pour des tests cliniques   ! 

Pour ne pas être prélevé il faudra s’inscrire sur les liste de refus de dons d’organes en y précisant ce qu’on refuse de donner . A défaut d’être inscrit les familles des défunts pourront s’opposer à ces prélèvements seulement si ils ont la certitude et la preuve que leurs proches étaient contre  .
Pourquoi un tel amendement ?

Malgré une hausse des dons , les besoins sont encore loin d’être couverts. Si  5 700 greffes  effectuées en 2015 peut paraître énorme , il reste infiniment petit face au 21 000 patients en attente et les 533 d’entre eux qui sont décédés faute de greffes.

C’est donc pour remédier à cette « pénurie » que les parlementaires français ont fait adopter cet amendement. 

D’après les médecins cet amendement est compliqué  à mettre en place… Les organes d’une personne décédée ont une espérance de vie restreinte et , si il faut attendre les preuves écrites des familles ou des notaires prouvant le refus lorsqu’il n’y a a pas d’inscription au fichier, y a de grandes chances que plusieurs organes potentiellement greffages ne soient  plus viables une fois le document signé réceptionné  .

L’ordre des médecins s’oppose d’ailleurs  à cet amendement …  il y voient la mise à l’écart des familles qui sont déjà  lourdement affectées  par le deuil et donc un soucis d’accueil et de  prise en charge humaine . 

Les fédérations de dons d’organes  craignent de leurs côtés  une grande méfiance sur le but réel du prélèvement et une remise en question sur les réels volontés des donneurs potentiels .  

Personnellement je suis pour le dons d’organes mais j’estime qu’il ne doit pas être imposé. 

Avec cet amendement on devient tous donneurs … 

C’est une bonne chose tu me diras … Les chances de greffe devraient augmentées ! Les attentes devraient être réduites et les chances de survie à l’attente devraient augmentées. ..!

Si un de mes proches devaient être amené à ce retrouver sur les listes des demandeurs de greffes , je serais contente de voir son attente raccourcie et sa vie sauvée grâce a un donneur compatible .

Mais savoir que ce dons peut avoir était fait contre l’avis du donneur et de sa famille pour faute de preuve écrite me gêne quand même. 

Et si c’était un de mes proches qui ce retrouvait « charcuté » pour sauver des vies malgré un avis négatifs parce-qu’il n’y a aucune preuve écrite de son refus à lui  ?  

Même si le fait que des vies  seront sauvés grâce à cela , je suis gênée par cette « obligation » … car disont le … C’est finalement une obligation si ont ne signale pas notre refus !

M. Touraine tente de rassuré les futurs familles endeuillées en précisant que leurs avis sera tout de même écoutés et que si un réel avis négatifs est perçues aucun prélèvements ne sera effectués. .. Mais l’amendement précisant le contraire (puisqu’il faudra une preuve écrite ) sa parole à ce sujet est sérieusement remise en doute par les associations de dons qui réclament du coup une modification de l’amendement sur ce point là. 

Et qu’en est il du corps des enfants ? L’amendement n’en parle pas apparament ! Du moin je n’ai rien vu passé pour ce qui s’agit du corps d’un mineur  et je viens à me demander comment cela va-t-il ce passer pour eux .On a aussi besoins de dons d’organes sur des enfants mais ils sont trop jeunes pour donner leurs avis !

Les papiers de refus de dons peuvent être remplis dès 13 ans … Mais que sait-on du dons d’organes à cet âge ? 

En dessous de 18 ans l’enfant reste théoriquement mineur et sous la responsabilité de ses parents . Alors si les parents sont contre le dons ???

Et avant 13 ans un prélèvement est possible! sera t’il alors demandé aux parents leurs avis et surtout sera-t-il pris en compte ? 

Apparament pour les enfants rien ne devraient changer , le consentement des deux parents (ou responsables légaux ) devraient être maintenu mais rien ne le confirme réellement  pour le moment. 

J’ai vraiment du mal avec cet amendement ! Même si il est bien dans le fond … je le trouve vraiment radical et déplacé envers les défunts et leurs familles  qui auraient omis de mettre leur refus par écris  .

Après tout , de vivant , on ce dit pas forcément qu’on risque de mourir demain et qu’on doit vite notifier notre accord ou notre refus d’être prélevé que ce soit pour une vie ou pour une recherche scientifique (et encore moins pour ce dernier ) !

Et toi que penses tu de cette nouvelle réforme du dons d’organes ? 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s